Rechercher
  • Steve - Ani'coach

Parlons brièvement de la dominance/soumission 😮

Mon chien est un dominant ! Nous formons une meute. Je dois lui montrer qui est le chef, me comporter en Alpha...

Il y a des solutions : mordre l'oreille du chien, le plaquer sur le dos, lui apprendre la "soumission" (pleins de gadgets existent comme martinet, collier électrique, collier à piques...). Vous l'aurez compris je fais un peu d'humour... C'est des inventions humaines... Ces "outils" permettent d'imposer notre volonté à un être vivant sans tenir compte de ses émotions. 


Certains me diront : "Oui mais ça marche et mon chien s'est soumis depuis que je m'impose avec ces trucs qu'on m'a conseillé."


Ok je l'entends... mais NON en fait. Va falloir qu'on parle je pense 🙂


Dire d'un chien qu'il est "dominant" n'est qu'une interprétation humaine, c'est un raccourci facile puisque cela dépend des situations et des contextes.

"Je suis le chef" : Oui, quoique vous fassiez. Parce que si on y réfléchit... qui décide de l'heure des repas ? Qui donne à manger ? Qui donne à boire ? Qui décide d'aller en promenade ? Qui va donner un jouet ? Qui va donner un petit plaisir à mastiquer. En fait c'est pas le chien tout seul, il ne va pas faire ses courses ni se servir dans le frigo. C'est vous le leader quoi que vous fassiez, vous contrôlez les ressources. Si le chien a des réactions qui s'apparentent à de la dominance, c'est surtout une interprétation. Il y a des solutions sans violence ni contrainte qui existent 😉


"Oui mais mon chien m'écoute pas, il fait comme il l'entend et veut nous dominer" 

Ok... mais non en fait, le problème se situe au niveau de votre relation ! 


Nous sommes de nos jours souvent responsables de ces dégradations relationnelles.


Ils ne sont pas dominant ou soumis. Concept lié au rapport de force, conflit d'ego, typiquement humain...


Nos chiens sont des animaux domestiques. Ils ne vivent pas en groupe. Quand ils vivent à plusieurs, ils ne chassent pas pour manger. Ils ne se battent pas pour protéger un territoire sur lequel ils chassent et se reproduisent.

De grands experts du loup, tels que David Mech, ont observé l’animal dans la nature et non plus en captivité (ce qui, d’après eux, faussent les observations et conclusions) et ils ont prouvé que ce que nous appelons la « dominance » sert à éviter les conflits. 

Dans les années 2000, les spécialistes du loup commencent à écrire dans leurs ouvrages que les meutes de loups sont avant tout des familles. Ils démontrent que le loup « dominé » (mais ce n’est pas comme nous, quand nous nous sentons rabaissés ou humiliés) coopère avec le loup dominant : le dominant ne force jamais le dominé à obéir.


Nos chiens ne sont pas des loups, la domestication est passé par là... ça fait un moment croyez-moi 😉


Il est intéressant de revoir ce concept de dominance et de le remplacer par le concept de la "gestion de ressources". Se positionner par rapport à l'animal et clarifier ses rapports sociaux via différents points :

  • Interactions

  • Lieu où il se repose

  • Nourriture

  • L'espace de vie


Pourquoi persister à aborder le chien comme un loup quand même les scientifiques nous prouvent le contraire. Informons-nous, évoluons et apprenons à réellement comprendre et communiquer avec nos compagnons. 

C'est à nous de les guider, les accompagner dans notre mode de vie "d'humain" suffisamment contraignant pour eux. 

Il y a du chemin encore pour faire évoluer les mentalités... mais on est pas mal dans le monde animal à avoir la volonté de porté ces changements ! ;)

N'hésitez pas à me solliciter au besoin, je serais ravi de pouvoir partager mes connaissances et de vous accompagner dans le respect et la bienveillance.


En attendant, je vous souhaite de partager la meilleure relation possible avec vos compagnons. 


232 vues0 commentaire